LA GALERIE AKIÉ ARICHI & LES ÉDITIONS ARICHI

Tarik Chebli

Dans les tableaux de Tarik Chebli il y a des animaux . des papillons, des poissons, des oiseaux, et quelques singes. Il y a aussi des vegetaux . des herbes folles, des plantes drues et des fleurs. Tout cela grouille dans les epaisseurs de la peinture, dans les empatements, les chaos de taches, les marbrures polychromes. Les formes animales et vegetales naissent de celles qu'ont produites diverses operations aleatoires : jets de matieres plus ou moins fluides, agglomerations de pates epaisses, intrications de traces raclees, frottees. De prime abord, le tableau peut apparaitre comme le resultat d'un exercice jouissif, celui qui consiste a triturer des substances colorees pour y voir naitre des formes involontaires, potentiellement fleurs ou oiseaux.

Toutefois la formation de ce monde vivant ne consiste pas seulement a convertir des accidents de matiere en des figures : certains poissons, certains oiseaux, certaines corolles de fleurs ont ete dessines et colores consciencieusement, plaques sur la surface, dans une sorte d'indifference aux irregularites du support qui les accueille. Cette maniere de faire, delicate et candide, contrebalance la confiance que cette peinture semble accorder aux effets d'une manipulation impulsive des matieres. Et c'est un role analogue que jouent des elements d'un autre type encore : ce sont les empatements et les melanges fluides qui ne sont pas devenus animaux ou vegetaux, qui n'ont pas acquis le statut de formes nommables
et qui demeurent masses lourdes aux teintes saturees, zones embuees et blafardes, comme pour freiner la peinture dans ses exces de lyrisme.

Dans les tableaux de Tarik Chebli il y a donc des tensions, des discordances. Cette peinture qui balance entre un plaisir de la materialite et une application a reproduire des figures est equivoque. Elle semble exprimer une vitalite animale et vegetale comme saisie sur le vif ; et elle aussi un espace sature, un monde trop plein, bourdonnant, etouffant, comme si cette idee de nature etait une construction fantasmatique, le produit d'images et de souvenirs lointains.

Pascale Borrel maitre de conferences des arts plastiques
FORMATIONS

2012-2017 Master recherches en arts plastiques Rennes Universite Rennes2
2011-2012 Mise a niveau arts appliques Nantes Ecole Pivaut

CONCOURS

1er prix concours de peinture du Crous 2015
2eme prix concours peinture des magasins beaux-arts 2015

EXPOSITIONS
2017
Kiss Kiss Bang Bang, galerie Art et essais, Rennes
Jeunes artistes emergeants, Galerie Akie Arichi, Paris
2016
Hibiscus, Galerie arts et essais, Rennes
Salle de la Salorgne, Guerche de Bretagne
Aion bar, La Rochelle
2015
Dashop galerie, Bordeaux
Exposition d'art d'Ernee
Foire internationale de Rennes
Galerie de la salle Bleue,Cancale
AUTRES
2016
fresques murales sur les murs de l'ecole de Munay, avec et sans les enfants - association Munay Wasy, Andahualyas, Perou

* cliquer sur l'image pour l'agrandir

Image d'œuvre

Submarine

Image d'œuvre

Bucolique

Image d'œuvre

Luxure craquelee

Image d'œuvre

Luxure papillon

Image d'œuvre

Organique

Image d'œuvre

Arbre et toucan

Image d'œuvre

Bambou

Image d'œuvre

Pongo

Image d'œuvre

Les Monarques

Image d'œuvre

Chouettes