LA GALERIE AKIÉ ARICHI & LES ÉDITIONS ARICHI

Wolfgang SEIERL

Bruissement secret de la peinture dans notre oreille interne, les formes parlent, nous parlent et les couleurs, les lignes. Elles le font dans une langue étrange qui éveille en nous la triple puissance du trouble, de la reconnaissance et de la compréhension. Ou de l’incompréhension, lorsque, abasourdi par tant de bruit secret, quelque chose en nous renonce. La porte alors se ferme. Le regard redevient oeil et le silence s’étale. Dans ces oeuvres de Wolfgang Seierl, se donne à voir, incongruité majeure, un petit tube de couleur. Cette incursion de l’industrie dans le lien qui unissait le regard, le paysage et la main, fit le bonheur des impressionnistes. Représenté avec précision dans ces oeuvres abstraites, il dénoue les liens qui engourdissent le regard et lui font accepter le visible comme une évidence partagée.
Il y a au moins trois images dans « une » image. Celle qui répond à la perception, celle qui la trouble, celle qui, venant d’ailleurs, évoque les mondes impensés que le cerveau conçoit. Un tableau « est » ces trois images, mais souvent il n’agit que sur le premier plan, laissant le reste se perdre dans l’inattention. Ici, bombe miniature lancée dans les plis de la pensée, un objet immédiatement reconnaissable vient jeter un trouble d’une autre sorte dans l’image troubléetroublante que constitue une oeuvre abstraite. Il révèle au sens le plus strict le fonctionnement même de la perception d’une « image ». Chacun sait ce dehors incernable qui est en même temps le monde qu’il invente. Masses claires, ou brunes, traits légers ou lourds, entrelacs de lignes ou trouées sur le lointain, ces éléments du tableau disent que j’invente ce que je perçois. Le tube, dessiné avec la précision que peut y mettre un artisan de la présence, crisse dans l’oeil, petite dénonciation acide d’une strate occultée en train de refaire surface. Il éveille en nous la fonction « reconnaissance » et nous contraint à prendre en compte en même temps le fait même de voir et la condition de possibilité du geste. La main est passée par le tube avant de se mettre en branle. L’oeil repasse par le tube en même temps qu’il jouit du trouble que provoque en lui la part d’inconnu qu’est le tableau. L’un chasse l’autre et l’appelle tout autant. Ce que Wolfgang Seierl nous montre, c’est qu’il y a une quatrième « image » dans l’image, celle qui, renvoyant au processus même de la création, énonce et dénonce l’arrêt du regard et fait vibrer dans le souvenir, l’image incernable qui porte le visible, tout le visible et nous en lui, lui en nous. Et nous découvrons que toute image naît du travail incessant de notre corps qui découpe une part du visible pour l’ingérer avidement et découpe une part de rêve pour la projeter au dehors tout aussi avidement. La masse colorée, le trait enlacé à lui-même, la forme incertaine mais qui dit « je suis-là » rencontrent un petit tube qui dit aussi « je suis-là » et tous les deux disent « regardez-moi ».
Et nous savons que c’est nous que nous voyons, frange de soufre éclaboussant ses mirages dédoublés sur l’impensable rétine-cerveau du tableau.

Jean Louis Poitevin 2009
BIOGRAPHIE

WOLFGANG SEIERL 1955 n Vienne/Autriche, - Akademie der bildenden Künste, Hochschule für Musik und darstellende Kunst et Universität Vienne, Hochschule „Mozarteum“ Salzbourg, vit et travaille Salzbourg et Vienne. Séjours Berlin (1987), Paris (1988, 1992, 1995), New York (1989), Budapest (1990), Kraków (1992/93), Virginia Center for the Creative Arts/USA (1993/2004), Francfort (1999/2000), Varanasi/Indien (2004), Warszawa (2005), Nishinomiya/Japon (2007) et Vilnius/Lithuanie (2009) 1991 symposium de peinture Werfen, 1995 symposium Künstlerbegegnung St. Lambrecht. Nombreux prix et bourses, 1997 Theodor Körner- Preis, 2002 Slavi Soucek-Preis pour gravûre, 2003 portfolio Le Projecteur après un texte de Gert Jonke, 2007 portfolio Uhr und Wolke après un poème de Ferdinand Schmatz.

COLLECTIONES PUBLIQUES

Albertina, Wien; Akademie der bildenden Künste, Wien; Niederösterreichisches Landesmuseum, St. Pölten; Museum Carolino Augusteum, Salzburg; Rupertinum, Salzburg; Stadt Salzburg, Stadt Klagenfurt; Kiszelli Muzéum, Budapest; Stadt Unna (D); Kunsthaus Nexus, Saalfelden, The New York Public Library, New York, Kunsthaus Bregenz e.a.

FOIRES

Art Basel, Kunst Zürich, Saga Paris, Kunst Wien, Art Multiple Düsseldorf, Art Frankfurt, Art Paris, Art 2 Bodensee, Art Karlsruhe, Viennafair, Wien e.a.

EXPOSITIONS PERSONNELLES
2010
Gallery feel art zero, Nagoya (Japan)
2009
Galerie KAI, Kobe (Japan)
Galerie Arichi, Paris (F)
Galleria Il Sipario, Parma (I)
Universität Mozarteum Salzburg
Senamiescio Menininku Galerija/Dirbtuvé Vilnius (LIT)
2008
Galerie Bohrer, Bonstetten (CH)
Blaugelbe Galerie Zwettl (A)
2007
Galerie der Stadt Villach
Haus Jerabek, Himmelberg (A)
NN-fabrik Oslip (A)
Galerie G, Judenburg
2006
Galerie KAI, Kobe (Japan)
Galerie Art House, Bregenz
Galerie Rieder, München
2005
Österr. Kulturforum Warschau
Galerie Elfi Bohrer, Bonstetten
Galerie Akié Aricchi, Paris
2004
Galerie 3, Klagenfurt
Galerie Contact, Wien
2003
Kunsthalle Nexus Saalfelden
Palais Liechtenstein, Feldkirch
Galerie Rieder, München
2002
Galerie Kulturesk, Augsburg
Galerie Kuenburggewölbe Werfen 2001Galerie Art-House, Dornbirn
Galerie G, Judenburg
2000
Galerie Akié Aricchi, Paris
Kulturhaus Istanbul
1999
Galerie Contact, Wien
Austrian Cultural Forum Istanbul
NN-fabrik, Siegendorf
Liebenweinturm, Burghausen
Altes Kloster, Lockenhaus
Staatsgalerie Edirne (Türkei)
1998
Galerie der Stadt Salzburg
Galerie Art-House, Bregenz
Salzburger Kunstverein
1997
Galerie Inge Freund, Klagenfurt
Galerie Werner Bommer, Zürich
1996
Galerie Akié Aricchi, Paris
Galerie Bel-arte, Lengnau (CH)
EXPOSITIONES DE GROUPE
2008
Salzburg Museum, Salzburg
Viennafair, Wien
Bibliothek Limanowa (PL)
2007
Galerie im Traklhaus, Salzburg
Galerie Exner, Wien
Galerie der Stadt Salzburg
Galerie 3, Klagenfurt
2006
Universität Wroclaw (PL)
Austriacky Forum Kultury Kraków
2005
Galerie Du Four A Pain, Toulon
Castelluccio di Pienza (Italien)
Ungarisches Kulturinstitut Berlin
2004
Eclateur, Ivry sur Seine (F)
Ungarisches Kulturinstitut, Wien
2003
Galerie Akié Arichi, Paris
Haus der Kunst, München
2002
Galerie 3, Klagenfurt
Galerie Akié Aricchi, Paris
Kunstverein Zwettl
2001
Galerie Kemper, München
Galerie Kai, Kobe (Japan)
Galerie A4, Olten (CH)
2000
Galerie Rieder, München
Galerie im Traklhaus, Salzburg
Cité des Arts, Paris
1999
ÖBV - Atrium, Wien
Galerie Contact, Wien
1998
RadioKulturhaus, Wien
Austrian Cultural Institute London
Kulturamt Treptow, Berlin
Manhattan Graphics Center, NYC
Galerie Nishihashi, Osaka (Japan)
1997
Retzhof, Leibnitz
Haus der Kunst, München
Zur K-Galerie, Leuk Stadt (CH)
1996Haus der Kunst, München
Galerie Hofmeisterhaus, Massing
Galerie Phal, Paris
Kunstverein Passau

* cliquer sur l'image pour l'agrandir

Image d'œuvre

Bannières

Image d'œuvre

Bannières

Image d'œuvre

Bannières